Recherche avancée
Écoles militaires
de Bourges

Pour une Défense d'avance

Métiers de la logistique

DÉFINITION DU SOUTIEN LOGISTIQUE

Pélican : symbole de la logistiqueLe soutien logistique des opérations consiste à gérer l’ensemble des activités qui visent, en toutes circonstances, à donner aux forces armées, au moment et à l’endroit voulus, en quantité et en qualité nécessaires, les moyens de vivre, de combattre et de se déplacer. Il couvre l’ensemble des fonctions :

  • acheminements (mouvement-ravitaillement),
  • soutien maintenance (approvisionnement, dépannage, évacuation, réparation),
  • soutien santé (ramassage des blessés, soins, évacuation, hospitalisation, psychologie),
  • soutien de l’homme (habillement, campement, couchage, alimentation, approvisionnement en eau, rapatriement des dépouilles mortuaires),
  • soutien pétrolier (approvisionnement en produits pétroliers divers),
  • soutien munitions (approvisionnement en munitions de tous calibres),
  • soutien au stationnement (aménagement des infrastructures de stationnement, camps, réseau d’eaux et d’évacuation),
  • protection de l’environnement,
  • hygiène et sécurité en opération (respect des règles d’hygiène et de sécurité sur le théâtre d’opération),
  • condition du personnel en opération (loisirs),
  • soutien administratif (administration militaire),
  • soutien juridique (en rapport avec la juridiction du théâtre d’opération),
  • soutien financier (solde, marchés locaux, contractualisation, dédommagement).

DES MÉTIERS ÉCHELONNÉS SUR 3 NIVEAUX

  • Niveau 1 : niveau de chaque armée (terre, air, marine) ou service interarmées
    Personnel chargé d’assurer le soutien (conducteur, mécanicien, manutentionnaire, brancardier, infirmier, chef d’atelier, frigoriste, munitionnaire, juriste, comptable, chef de bureau maintenance logistique, ...) de sa composante (régiment, base aérienne ou navale, bâtiment de la marine nationale) en conduisant la manœuvre des moyens mis à sa disposition par tout ou partie des chaînes fonctionnelles concourant au soutien.
  • Niveau 2 : interarmées
    Officier chargé de la coordination/conduite du soutien logistique de l’opération. Au travers des chaînes fonctionnelles, il assure la mise à disposition de ressources ou de services aux composantes (officier d’état major/bureau logistique).
  • Niveau 3 : interarmées
    Officier chargé de la conception de l’architecture générale de l’organisation logistique de l’opération. Il définit les flux de ressources nécessaires et l’organisation des moyens à mettre en place sur le théâtre (officier d’état-major de haut niveau).

Si ces métiers vous intéressent, informez-vous sur le recrutement auprès du CIRFA ...

Copyright ministère de la Défense 2011 | Mentions légales