Recherche avancée
Écoles militaires
de Bourges

Pour une Défense d'avance

Logo EMB

Le 4ème Escadron d’Instruction Elémentaire de Conduite débarque en Normandie

C’est à l’occasion de la deuxième plage blanche de l’escadron depuis l’été 2012 que le personnel militaire du 4ème escadron d’instruction élémentaire de conduite (EIEC) de Mourmelon s’est rendu sur les côtes normandes. Alors que la plage blanche du mois d’octobre 2012 avait pour but principal l’instruction militaire (C-IED, IST-C, PSC1, présentation de matériel) et le sport, l’objectif de la période allant du 29 avril au 8 mai 2013 était le Devoir de mémoire.
A la fois dans un lieu unique chargé d’histoire et dans un environnement éloigné de Mourmelon permettant cohésion et autonomie, la Normandie s’est naturellement imposée pour marcher dans les traces de nos glorieux Anciens et se souvenir d’un des faits d’armes les plus importants du XXe siècle pour l’Histoire de France et de l’Europe.

Avant que l’escadron ne se dirige vers les plages du Débarquement, une halte s’est imposée à Montlhéry le 29 avril. Accueillis par le capitaine Aumonier et le personnel du 3e EIEC, les cadres et moniteurs de Mourmelon ont découvert l’infrastructure du CIEC de Montlhéry à travers une visite guidée. Après des explications sur le fonctionnement de cette unité sœur, les deux escadrons se sont réunis autour d’un barbecue par l’adjudant Prouheze, adjoint d’unité du 3ème EIEC. Après l’échange protocolaire et traditionnel des cadeaux, le repas de cohésion a été un moment particulier où les Hommes se sont naturellement liés d’amitié et où la bonne humeur s’est très rapidement répandue.

Après une nuit réparatrice, le car a repris la route vers Montparnasse et le musée mémorial du Maréchal Leclerc. Arrivés à Flamanville, chacun a pris ses quartiers dans le cadre exceptionnel qu’est le château de la ville, mis à disposition par M. Fauchon, maire de la commune.

Après la visite de la batterie allemande de Vierville, la journée du 1er mai a débuté par la visite du musée de la bataille de Normandie à Bayeux afin de replacer dans son contexte l’ensemble des opérations. La visite du cimetière militaire britannique a permis à chacun de mesurer le sacrifice consenti par nos voisins d’outre-Manche.
L’après-midi a été consacré à la visite du musée du Débarquement d’Arromanches. Orienté sur l’histoire des ports artificiels appelés « Mulberries », les Tringlots ont pu découvrir l’ampleur de la logistique alliée et le formidable défi technologique relevé à cette époque.
La journée ne pouvait s’achever autrement que par la visite de Sainte-Mère-Eglise et du musée des troupes aéroportées. Largués de nuit quelques heures avant le débarquement, les parachutistes des 82nd et 101st Airborne ont réalisé des exploits malgré les pertes importantes dues à la météo, aux erreurs de largage et à la défense passive et active des Allemands.

Le lendemain, le commandant d’unité a présenté in situ le déroulement des opérations et des combats menés par le 2nd Bataillon de Rangers à la Pointe du Hoc. Ensuite, la visite du musée des Rangers a permis à tous de prendre conscience du courage de ces 225 soldats menés par le lieutenant-colonel Ruddel. L’après-midi a été certainement le moment le plus solennel de ce staff-ride avec la visite du cimetière américain d’Omaha Beach où la mémoire et l’histoire de tous ces soldats de la Liberté, tombés au champ d’honneur, sont précieusement conservés.

Les journées du 6 et 7 mai ont été consacrées à l’instruction SITTAL, à la reconduction IST-C en même temps qu’au tir de précision au posé-couché à 200 et 300 mètres. Pendant tout ce temps, les civils de l’escadron n’ont pas été oubliés et ont suivi deux formations de secourisme.
Avant de profiter d’un weekend prolongé, une délégation de l’escadron a participé à la commémoration du 8 mai 1945, clôturant ainsi dignement cette plage blanche.

Copyright ministère de la Défense 2011 | Mentions légales